Le cailloux aux hiboux contact
Le cailloux aux hiboux facebook
Le cailloux aux hiboux twitter
Le cailloux aux hiboux instagram
Le cailloux aux hiboux pinterest
Le cailloux aux hiboux Youtube
Le cailloux aux hiboux Tiktok
« Parce que chaque voyage est un bijou »

Préparer son premier bivouac : conseils, astuces et matériel

Si vous aimez la randonnée, pourquoi ne pas sortir de votre zone de confort et oser votre premier bivouac ? Passer une nuit en tente au cœur de la nature, une expérience magique …qui se prépare. Choix de la randonnée, repérage du terrain, préparation du sac à dos, analyse de la météo : on vous donne tous nos conseils et astuces à vous, bivouaqueurs débutants ! En bonus, vous trouverez un spot de folie en Ardèche à la fin de cet article. Peut-être que cela va vous inspirer pour votre première expérience en bivouac.

 

L'ARTICLE EN UN CLIN D'OEIL

 

Comment bien préparer son premier bivouac ?


Conseils bivouac : que mettre dans son sac à dos pour une nuit dans la nature ?


Que mettre dans son sac à dos pour un bivouac ? C’est la question un peu casse-tête mais essentielle pour vivre ce moment incroyable en symbiose avec la nature. Pas de place à l’improvisation surtout si c’est une première. On a évidemment tendance à vouloir emporter beaucoup d'affaires avec soi mais il faut garder à l’esprit que tout ce petit monde va se retrouver sur votre dos. Vos épaules risquent de vous détester…


Si comme nous vous avez toujours peur d’oublier quelque chose (difficile de bivouaquer avec les sardines de tente restées à la maison) voici notre liste des indispensables à mettre dans votre sac de randonnée. Cette liste correspond exactement à ce que nous avons mis dans nos sacs lors de notre premier bivouac d’une nuit et c’était parfait !

 

Quoi emmener dans son sac en bivouac ?


Attention, on parle ici de matériel pour un bivouac aux beaux jours, il est tout à fait possible de bivouaquer en hiver, mais il faut des équipements différents… Et un peu d’expérience dans le domaine.


Pour notre premier bivouac en Ardèche nous avions réparti la charge entre nos deux sacs à dos : 10 kg pour Madame et 12 kg pour Monsieur. Le poids était idéal pour crapahuter tout au long de notre randonnée de 16k m. Assez peu habitués à marcher avec de gros sacs sur le dos, c’est passé comme une lettre à la poste ! Nous sommes partis en milieu d’après-midi pour un retour à notre point de départ le lendemain en fin de matinée. Pour une première expérience de bivouac c’est le timing que l’on conseille.

 

Les repas à emporter en bivouac : poids plume et repas consistants !

 

  • Un repas du soir par personne : l’astuce pour gagner en légèreté et faciliter le transport, c’est de prendre des repas lyophilisés. La gamme TREK'N EAT par exemple propose plusieurs types de repas du petit déjeuner au repas du soir, il y en a même pour les végétariens. (ex : Curry de Poulet au Riz, Poêlée de pommes de terre aux oignons). Pour faire des économies vous pouvez opter pour de simples nouilles chinoises ! Pour le dessert, une compote à boire fait très bien l’affaire.

  • Un petit-déjeuner par personne : on mise sur un petit-déjeuner simple mais copieux pour affronter les derniers kilomètres de la randonnée (quelques exemples : Muesli au blé complet et aux fruits, oeuf entier en poudre )

  • Un repas du midi par personne : si vous pensez rentrer tard le lendemain de votre nuit de bivouac, prévoyez également un petit encas pour le midi.

  • 3 barres de céréales par personne : parfaites pour les petits creux ou les coups de mou en randonnée. Si vous aimez le fait-maison, ce kit de préparation est fait pour vous !

  • De l’eau : comptez environ 2.5/3L d’eau par personne. Il ne faut pas oublier que vous allez également utiliser de l’eau pour la cuisson de vos repas et pour rincer rapidement vos ustensiles… L’eau est clairement ce qui va peser le plus lourd dans votre sac, mais rien de pire que le stress de ne pas avoir assez d’eau et d’être obligé de faire demi-tour. Pour éviter ce problème et alléger nos sacs nous avons opté pour une gourde filtrante

     

    ÖKO la gourde filtrante qui ne vous quittera plus : avis et retour d’expérience

    Meilleur gourde filtrante randonnée et bivouac


    La gestion de l’eau est un des points les plus importants en bivouac. Trop d’eau et votre dos va souffrir, pas assez et votre aventure va s’arrêter plus tôt que prévu . Pour pallier cela nous utilisons la gourde filtrante ÖKO. Grâce à son filtre 99.9% des bactéries sont bloquées et cela permet de boire n’importe quelle eau : rivière, source, lac... Un véritable gain de place dans nos sacs et l’esprit tranquille lorsque nous partons en vadrouille. La gourde est très légère, ne fuit pas et n’a pas ce goût de plastique que peuvent avoir certaines gourdes. Nous l’avons testée et approuvée sur nos rivières ardéchoises et elle fait partie maintenant de chacune de nos aventures ! Attention, il faut tout de même bien vérifier en amont s’il y a des points d’eau sur votre itinéraire évidemment.

     

    ÖKO la gourde filtrante parfaite pour le bivouac


    Si cette gourde filtrante vous intéresse, nous avons un code promo pour vous ! Grâce à celui-ci vous aurez 10% de réduction sur vos achats : OKOHIBOUX . N’hésitez pas à nous faire votre retour après l’utilisation de cette gourde qui peut également servir dans la vie de tous les jours.

    Profiter du code OKOHIBOUX


     

     

  • Un réchaud. Nous avons opté pour celui de la marque Fire-Maple. Il est léger, compact et économique en gaz tout en restant dans un budget très correct.

  • Une bouteille de gaz. Attention, prenez garde à prendre une bouteille qui s’adapte à votre réchaud, il existe différents modèles. L’idéal est de le tester à la maison pour ne pas avoir de mauvaise surprise une fois arrivé au sommet de la montagne.

  • Une tasse par personne : elle servira de contenant pour manger, prévoir une contenance assez grande, au-dessus de 500 ml.

  • Un set de couverts par personne avec un bon couteau (qui peut être utile dans plusieurs situations).

  • Un briquet, car un réchaud sans feu, c’est un peu comme une fondue sans fromage : inutile.

  • Un sac poubelle, on oublie pas de respecter la nature et de ramener tous ses déchets à la maison.

 

Dormir confortablement lors de son premier bivouac !

 

  • Une tente de bivouac légère et compacte pour faciliter son transport. L’achat d’une tente pour le bivouac peut rapidement devenir complexe : le prix, le poids et la taille varient beaucoup. Comme nous étions sur une première expérience nous avons cherché le meilleur rapport qualité/prix et nous n’avons pas été déçu avec la tente 3 places Forceatt. Pour les plus motivés, vous pouvez également choisir de dormir à la belle étoile.

  • Un matelas de trekking par personne. Choisir cette gamme de matelas est un bon compromis entre les critères de légèreté, de durabilité et d'imperméabilité.

  • Un duvet par personne avec un indice de température de confort qui correspond le mieux aux conditions de votre bivouac. Vous n’aurez jamais le même confort qu’à la maison mais c’est un début.

  • Des boules Quies, pas pour éviter les ronflements de votre partenaire d’aventure ou le hurlement des loups (quoique, qui sait !), mais plutôt le bruit de la toile de tente qui prend le vent. Cela peut très vite vous gâcher la nuit…

  • Une petite massue. Que celui qui n’a jamais galéré à planter les sardines de sa tente nous lance la première pierre !

  • Une lampe frontale par personne, pratique pour finir la soirée ou faire une petite sortie photo en pleine nuit.

 

Bivouac bien préparer son sac


La trousse de toilette minimaliste à prendre en bivouac

 

  • Un déodorant solide de préférence, plus facile à transporter.

  • Une crème solaire avec un bon indice de protection. Que vous soyez en plaine ou en montagne, le soleil ne pardonne pas.

  • Des lingettes nettoyantes pour le corps. En cas de besoin, elles permettent d’économiser beaucoup d’eau pour faire votre toilette. Rien de tel que de se sentir frais pour attaquer une nouvelle journée de randonnée !

  • 1 rouleau de papier WC. 

 

Pour être au top de la mode pendant son bivouac…

 

  • Bandana, casquette ou bonnet, un couvre-chef est primordial pour éviter les insolations.

  • Lunettes de soleil, pour les mêmes raisons que la crème solaire !

  • Des vêtements techniques pour la nuit. Légers et faciles à transporter, les vêtements techniques sont parfaits pour dormir au chaud dans votre duvet sans avoir l’impression de vous transformer en bibendum.

  • Une paire de chaussettes, un t-shirt et des sous-vêtements de rechange.

  • Une doudoune pour le soir, la température peut vite baisser, surtout en montagne.

  • Nous vous conseillons de partir avec une tenue confortable et de bonnes chaussures de marche, elles seront vos meilleures alliées pendant cette aventure.

 

 

Nos derniers conseils pour un bivouac en toute sérénité

 

  • Une trousse de secours, il est important de toujours avoir sur soi le minimum en cas de petit bobo. D’ailleurs si vous avez un traitement, n’oubliez pas vos médicaments. 

  • Une batterie externe pour recharger vos appareils. Cela serait dommage de ne plus avoir l’itinéraire de votre rando le lendemain par manque de batterie…

  • Jumelles et/ou appareil photo. Vous allez profiter de la nature, l’observer et vous serez tenté de capturer sa beauté. Si la météo est avec vous, vous allez probablement assister au plus beau coucher ET au plus beau lever de soleil de votre vie ! Des moments magiques à immortaliser…

 

 

Besoin d’une check-list des choses à mettre dans votre sac à dos pour votre premier bivouac ? Voici notre PDF à imprimer ou à enregistrer. Avec cette liste vous pourrez partir en randonnée itinérante l’esprit (et le sac) léger !

 

Télécharger la check-list

 

 

Les règles et bonnes pratiques du bivouac

Le bivouac donne ce sentiment fou de liberté et d'indépendance. Il offre également la possibilité d'apprécier le calme et de contempler les merveilles de la nature. Cependant, il est primordial de préserver cette dernière en respectant certaines règles.


Ces règles peuvent être des réglementations officielles établies par le pays, le parc national ou régional dans lequel on randonne ou la région dans laquelle on se trouve. Il est également important d'adopter des règles de savoir-vivre et respecter la faune et la flore locales.

 

Les régles du bivouac

 

Un bivouac se prépare ! Avant de partir, il est important de :

 

  • Consulter les sites web des parcs nationaux ou régionaux où vous vous rendez

  • Contacter les mairies et/ou les Offices de Tourisme des communes où l'on prévoit de faire étape.

  • Lire avec attention la réglementation autour du bivouac, on la trouve en 2 clics sur internet. Les amendes sont très élevées si vous bivouaquez dans un endroit interdit. Attention, parfois d'une saison à l’autre les règles changent (par exemple interdiction d’un lieu en juillet et août à cause des risques d’incendie), soyez vigilant.

Suite à notre expérience, voici les conseils que nous pouvons vous donner pour bien préparer votre bivouac : 

 

  • Pour un premier bivouac, pas besoin d’aller très loin de chez vous. Une maîtrise du terrain vous permettra de savourer comme il se doit ce beau moment. Nous avons fait notre premier bivouac en Ardèche, un terrain de jeu que l’on connaît très bien. Commencez par un bivouac d’une nuit ! ll faut savoir que l’on dort quand même assez peu dans ce genre d’aventure et que le confort est plutôt spartiate… Nous vous conseillons de choisir une “petite” randonnée, au moindre problème vous pourrez faire demi-tour facilement.

  • Vérifiez bien la météo. Partez uniquement si les conditions sont optimales. Rien de pire que de partir un jour de grand vent ou avec un risque d’orage pour transformer le bivouac de rêve en cauchemar.

  • Indiquez votre itinéraire à quelques proches, cela est toujours rassurant, pour eux comme pour vous !

  • Bien que le bivouac laisse une grande part à l’inconnue, il est préférable de repérer à l’avance l’endroit où vous allez planter votre tente. Google Map et les cartes IGN peuvent vous aider à localiser le spot idéal. 

  • Prévoir son installation au moins 1h avant le coucher du soleil. D’ailleurs renseignez vous sur les heures de coucher et de lever de soleil. Cela vous évitera de planter la tente et de manger dans le noir… Optez pour un terrain plat et à l’abri du vent. Essayez également de trouver un coin avec une vue dégagée pour bien profiter du coucher et du lever de soleil.

  • Pensez à mettre votre itinéraire en hors ligne sur votre téléphone. Indispensable dans les zones non couvertes par le réseau !

  • Testez votre matériel : le réchaud principalement mais vous pouvez aussi planter une première fois la tente dans le jardin afin de ne pas avoir de surprise le jour J.

Les meilleures recettes à faire en bivouac : testées et approuvées !


Transporter de la nourriture en randonnée n’est pas une chose facile, surtout quand notre sac est déjà bien rempli avec l’eau et tout le matériel. Il faut donc privilégier des aliments légers, peu encombrants et qui ne s'abîment pas. Voici quelques recettes maison plus économiques que les repas tout faits !

 

Meilleur recette économique pour le bivouac

 

Petit déjeuner en bivouac : le porridge du gagnant 

 

Facile à transporter dans un sachet zippé (que vous pouvez réutiliser à chaque bivouac), il suffit de réhydrater le mélange avec environ 25 cL d’eau bouillante juste avant de le consommer ! La recette est pour une personne, adaptez les quantités en fonction du nombre de personnes présentes au bivouac.

 

  • 90 g de flocons d'avoine
  • 15 g de poudre d'amande
  • 15 g de cacao en poudre
  • 15 g d'amandes
  • 10 g de noisettes
  • 10 g de lait en poudre
  • 5 g de sucre roux
  • 5 g de levure alimentaire
  • 5 g de graines de courge
  • 5 g de graines de tournesol

 

Attention : Ne faites pas comme M.Hiboux, prenez des graines de tournesol SANS leurs coquilles…


Pour accompagner ce délicieux porridge ? une boisson chaude de type café soluble ou thé vert.


Repas du midi en bivouac : l’incontournable taboulé


Facile à transporter et à préparer, ce repas demande peu d’eau (et pas de gaz!). Le taboulé est le repas parfait pour la pause pique-nique du midi. Il suffit de le réhydrater avec un peu d’eau froide pendant une vingtaine de minutes.La recette est pour une personne, adaptez les quantités en fonction du nombre de personnes présentes au bivouac.

 

  • 75 g de semoule à couscous
  • 10 g de graines de courge
  • 10 g de tomates séchées
  • quelques feuilles de menthe séchée
  • sel, poivre, épices
  • 10 g d'huile d'olive (à rajouter au moment de servir). Attention à son transport, il ne faudrait pas la retrouver au milieu de votre tenue de rechange…

 

Si vous n’avez pas d’épices, il est possible de faire bouillir un peu d’eau avec un bouillon de cube pour faire gonfler la semoule.

 

Repas du soir en bivouac : Chapatis et nouilles chinoises !


Très légers et faciles à transporter, les paquets de nouilles chinoises sont parfaits pour un repas du soir. Le bouillon qui les accompagne permet de vous réchauffer et quand le soleil commence à se coucher en montagne, ce n’est pas de trop. Pour compléter, rien de tel que des chapatis, le pain indien économique qui ne contient que de la farine et de l’eau (préparés à l’avance à la maison). Il est idéal pour manger avec du fromage à tartiner, un guacamole ou un houmous maison.


Recette pour 4 chapatis : 

 

  • 4 cuillères à soupe bombées de farine (environ 60g) 
  • 10 cl d’eau
  • 2 pincée de sel

 

Mélangez le tout pour obtenir une pâte homogène, elle ne doit pas être collante. Divisez la en 4 boules que vous allez aplatir. Faites dorer de chaque côté 1 à 2 min dans votre poêle. Et voilà le tour est joué.


Bien entendu, pensez à finir votre repas sur une note sucrée de votre choix, après une longue journée de marche c’est un pur bonheur.

 

Retour d’expérience : notre premier bivouac en Ardèche au Mont Tanargue !


Pour notre premier bivouac, nous avons opté pour l’un de nos terrains de jeux favoris :  l’Ardèche. L’occasion de découvrir le mystérieux massif du Tanargue. Nous avons repéré une randonnée de 16 km avec peu de dénivelé ce qui nous a permis de tester cette nouvelle expérience dans des conditions idéales. M. Hiboux a pris le temps de noter sur une carte plusieurs zones où il était possible de poser notre tente. En fonction de ces spots, nous nous sommes donné un objectif de kilomètres à réaliser sur la première journée

 

Randonnée bivouac les meilleurs conseils


Notre appréhension était de savoir si tout le nécessaire pour le bivouac rentrerait dans nos sacs à dos et si nous allions arriver à les porter pendant toute la durée du périple… Mission accomplie.


Le jour J, la météo est parfaite, la canicule du mois de juin 2022 nous fait grandement apprécier le petit air un peu plus frais de la montagne ardéchoise. Nous entamons notre randonnée à 16h dans l’objectif de nous installer vers 18h30. Le poids des sac 12 kg pour M.Hiboux et 10 kg pour Mme Hiboux est parfait, nous explorons le massif du Tanargue jusqu’au point de bivouac sans aucun problème.

 

Bivouac en Ardèche


Pas de vent, nous plantons notre tente proche d’une vue dégagée pour admirer le soleil se coucher en dégustant notre repas du soir. Une fois l’obscurité tombée et nos duvets installés, nous apprenons à apprivoiser les différents bruits de la nuit. Cela peut être source d’angoisse. Notre inconscient projette rapidement une multitude de scénarios imaginaires face à l’inconnu. Pour surmonter cela, le tout est de vivre l’instant présent, se dire que tout va bien maintenant. Une méditation peut vous aider.


La nuit se passe plutôt bien, le vent (pourtant très faible) secoue la tente et fait beaucoup de bruit. La prochaine fois on prendra des boules quies, c’est certain. Nous dormons tout de même quelques heures.


Bivouac en Ardèche


Le lendemain au lever du soleil, nous savourons notre petit déjeuner avec la plus belle des vues. Nous plions notre bivouac et repartons sur les chemins. Nous discutons avec nos “voisins” qui avaient dormi à la belle étoile (à quelques centaines de mètres de nous) afin de profiter du spectacle de la transhumance au petit matin. Cette expérience de bivouac en Ardèche a été une révélation. Nous qui aimons la randonnée, la nature et la photographie, le bivouac est l’activité qui permet de réunir toutes nos passions…

 

Micro-aventure en Ardèche : le bivouac


Si vous avez l’esprit baroudeur et que vous aimez les micro-aventures, l’Ardèche regorge d’expériences à vivre toutes plus folles les unes que les autres ! On vous dit à bientôt dans notre région ? :)

 

Organiser son premier bivouac : conseils, astuces et matériel

Épingle-moi !

 

PARTAGER L'ARTICLE :

Un avis, une remarque, un mot doux ? Laisse ton commentaire !





Pauline

Merci pour cet article ! Nous sommes également des passionnés de randonnées et de treks et on a appris certaines choses grâce à vous alors merci ! Bonne journée ! Pauline


Le Caillou aux Hiboux

Bonjour Pauline, un grand merci pour ce retour. Nous sommes ravis si cet article a pu t'apporter quelques informations complémentaires. Belles aventures à toi !




Découvrir d’autres articles :