L'art de voyager en Van, par Elodie et Fabrice

L'art de voyager en Van, par Elodie et Fabrice

Les Hiboux ont rencontré deux passionnés de vieux combis, Elodie et Fabrice, qui sillonnent toute l’Europe en road trip avec leur Volkswagen dès qu’ils en ont l’occasion… Ils nous donnent en exclusivité tous leurs secrets et astuces pour se lancer sur les routes en toute liberté !


 Elodie et fabrice nos voyageurs en van


Parlez-nous un peu de vous et de votre passion pour le voyage !

 

Fabrice : 32 ans, mécanicien automobile, voitures anciennes et plus spécialement les Volkswagen depuis toujours. Ma première voiture à l’âge de 12 ans… une 2CV ! 


Elodie :  29 ans, animatrice comptable. Je suis une passionnée de voyages, j’aime découvrir de nouvelles choses. Comme Fabrice, je suis une amoureuse des automobiles.


Nous voyageons depuis que nous sommes ensemble (9 ans) et cela dès qu’on le peut ! Que ce soit pendant nos 5 semaines de vacances ou les weekends prolongés. Habituellement nous partons 3 semaines l’été, 1 semaine à Noël et tous les ponts de Novembre, Mai et Juillet. Nous nous rendons aussi à tous les meetings VW dans toute la France, en Espagne et en Suisse. Si nous sommes en vacances du 04 au 19, on partira le 04 au soir et on rentrera le 18 au soir ! Pas de perte de temps :)

Les voyages d’été se font généralement en Combi Volkswagen : c’est mieux d’avoir un mécano au cas où mais touchons du bois, pour l’instant il ne nous est rien arrivé…

 

Pourquoi avoir choisi de voyager principalement en Van ?


van volkswagen


 

La passion des vieilles voitures et celle du voyage se marient très bien ! On peut dormir dedans et on a tout ce qu’il faut à portée de main. Il est ainsi possible de choisir entre le camping sauvage (suivant les pays), les campings et l’hôtel (beaucoup plus rarement). Cela nous fait découvrir des endroits magnifiques. Ce que l’on adore dans cette façon de voyager ? Se réveiller tous les jours avec une nouvelle vue…

 

Nous passons rarement inaperçus avec notre van ! Cela nous permet d’entrer facilement en contact avec les gens sur place. Nous avons fait la connaissance de belles personnes, notamment en Croatie.  Connaissant les lieux, elles nous conseillent souvent des coins secrets et magiques pour passer une nuit.

 

L’avantage du vieux van ? Sa hauteur et sa largeur. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il prend seulement une place de parking. Il est possible de se garer en souterrain dans les grandes villes en toute sécurité (attention, le van ne doit pas être équipé d’une galerie).

 

Parlez-nous de votre premier Van !


combi volkswagen de 1963


Fabrice : Un magnifique Combi Volkswagen (11 fenêtres) de 1963 ! A l’origine c’était un mini bus que j’ai aménagé avec mon père. En 3.5m² environ, nous avons un canapé convertible, un frigo, des rangements (un coté pour nos affaires personnelles et l’autre pour les pièces et outils en cas de panne ^^). Il a fallu au total 5 ans de restauration. Nous l’avons terminé il y a une dizaine d’années. Je me suis occupé de tout ce qui était mécanique et j’ai fait appel à un professionnel pour la carrosserie.

 

Notre premier voyage ? La Sardaigne pendant 1 mois… C’était magique, uniquement du camping sauvage dans des endroits seuls au monde et avec des vues superbes. Le camping 1 nuit sur 4 était nécessaire pour recharger les batteries du combi et du frigo (et des téléphones !).

 

Jusqu’où vous a emmené votre van ?


La corse en combi volkswagen


En Corse et presque dans toute la France (sauf la partie nord-ouest). Mais aussi en Espagne, Italie, Slovénie, Croatie, Monténégro, Suisse, Allemagne, Sardaigne, et cette année en Ecosse…

 

Nous avons aussi visité plusieurs pays sans notre ami le combi : République tchèque (Prague), Portugal (Nord), Australie, Venise et Londres.

 

Quelle est la destination qui vous a le plus marqué et pourquoi ?


La sardaigne en van volkswagen Vue sur la mer dans le combi volkswagen


Elodie : La Sardaigne sans hésitation. Est-ce que c’était parce que c’était le premier voyage ? Mais les endroits seuls au monde étaient géniaux, un vrai sentiment de liberté. J’ai aussi adoré le sud de la Croatie (Dubrovnik et ses îles sont magnifiques) et la Slovénie, les gens sont très chaleureux.

 

Fabrice : La Croatie. Un périple de 5000 km en 3 semaines qui nous a fait traverser 6 pays : France, Italie, Slovénie, Croatie, Monténégro et pour finir ces vacances en Suisse pour un rassemblement VW avec les copains. Le top !

 

Quels sont vos conseils pour nos lecteurs qui veulent partir en road trip avec un van ?

 

Le premier conseil est de savoir que pour voyager en van il ne faut pas être pressé : vitesse max entre 90 et 100 km/h ! Vous êtes prévenus.


 Entretien du combi volkswagen


Avant le road trip

 

  • Réfléchir à son itinéraire : prévoir un maximum de petites routes sympas et éviter l’autoroute.

  • Faire un bon entretien avant de partir. Vérifier toute la partie mécanique avec beaucoup de soin afin d’éviter les mauvaises surprises. Prenez avec vous quelques pièces de rechange au cas où.

  • Très important : se renseigner sur internet si le pays accepte ou non le camping sauvage.

  • Aucune réservation de camping ou autre à faire, on part à l’aventure. La seule exception est la réservation des ferries à faire à l’avance.

  • La grande question chaque année : les bagages… Se forcer à ne pas en prendre trop !

 

Pendant le road trip

 

Deux applications utiles :

 

Park 4 night qui donne des conseils et l’avis d’autres voyageurs (abonnement de 10 € par an) :

   - Pour se garer dans les grandes villes

   - Pour trouver un bon coin pour la nuit

   - Pour avoir les avis sur les campings

 

Maps.me : il est possible d’y télécharger la carte du pays dans lequel vous voyagez. L’avantage c’est qu’il n’y a ni besoin de wifi ni de réseau pour pouvoir s’en servir. Très utile aussi pour les randonnées.

 

  • L’avantage du vieux van est qu’il attire la curiosité et nous permet en discutant avec les locaux de connaître des endroits à visiter ou pour dormir. Ce sont les meilleurs guides !

  • Attention pas de jauge à essence sur le van… Nous calculons donc en fonction du nombre de km parcourus et de la conso approximative, le plein est fait régulièrement (pour nous tous les 300 km max). C’est en fonction du van. Jusqu’à maintenant nous n’avons jamais eu de problème pour trouver des stations essences.

  • Se laisser porter par le voyage. Quand nous sommes sur la route, nous savons quand on part, quand on rentre, ce que l'on veut voir mais nous n’avons pas de programme spécifique par journée. On voit au jour le jour en fonction de nos envies et des conseils reçus…

 

 

Après le road trip

 

Le plus dur, le retour, les vacances sont finies, il faut tout sortir du van et faire un gros entretien du moteur. Pas cool, mais c’est pour mieux repartir sur les routes à la découverte de nouveaux endroits !


combi volkswagen


Les Hiboux remercient Elodie et Fabrice pour le temps accordé et pour leurs jolies photos ! Et si vous tentiez l'aventure en van pour vos prochaines vacances ?





Suivez nous !

Le cailloux aux hiboux facebook Le cailloux aux hiboux twitter Le cailloux aux hiboux instagram

Dans la même catégorie

Vos coups de coeur

Coucher de soleil sur les Cinque Terre
Copenhague : le port
Oostvaadersplassen : cerf élaphe
Keukenhof
Riomaggiore

Inscription newsletter

Ne manquez aucune aventure des Hiboux,
inscrivez-vous à notre newsletter :


Un avis, une remarque, un mot doux ? Laissez votre empreinte !!











The Travelling Shed 2017-08-05 16:53:00

C'est génial de découvrir d'autres passionnés de voyage en van. Nous en avons un également, mais malheureusement pas de VW pour nous, un simple Ford Transit que nous avons aménagé de A à Z pour le transformer en véritable maison sur roues ! Mais ces voyages sont toujours superbes, et la sensation de liberté indescriptible. Merci pour cet article !