le Rallye, une passion qui vous fait voyager

le Rallye, une passion qui vous fait voyager

On a tous une passion qui illumine notre quotidien, certains en font leurs métiers ou d'autres la vivent comme un loisir. Ce qui est certain c'est qu'une passion peut vous emmener à l'autre bout du monde. Les Hiboux ont fait chauffer le moteur pour aller à la rencontre de Yoann, Guillaume, Bastien et Julien, tous passionnés de Rallye automobile. Ils vont vous raconter comment leur passion les a emmenés loin de chez eux.

 

Yoann bonato, pilote professionnel

Grand animateur en championnat du monde et actuellement en tête du championnat de France asphalte.
Le suivre sur Facebook

 Yoann Bonato - pilote de rallyeYoann Bonato @pierre simenel / MAP

D’où vous vient votre passion du rallye ?

Je baigne dans le milieu de l'automobile depuis tout petit mais pas vraiment dans le rallye. J'avais un grand-père mécanicien et mon père m'a transmis la passion de l'automobile.

 

Jusqu’où êtes-vous allé pour courir un rallye ?

Le plus loin est sans doute le rallye de Pologne. J'y serai d'ailleurs du 29 juin au 2 juillet.

 

Avez-vous le temps de visiter les alentours lors de vos déplacements pour les rallyes ?

Malheureusement nous ne visitons que très rarement le pays, nous n'avons pas le temps entre les essais et les reconnaissances, cependant, à travers notre pare-brise il nous arrive de voir des paysages somptueux.

 

La plus belle région du monde que vous avez découverte grâce au rallye ?

Tous les pays ont leurs charmes, cependant ma station des 2 Alpes ainsi que le parc des Ecrins restent ancrés dans mon cœur !!

 


 

Guillaume Chamot - Ingénieur motoriste – World Rally Championship

Ingénieur motoriste au sein de la très performante équipe Hyundai Motorsport, en bataille pour le titre au championnat du monde constructeur.

 Guillaume chamot -  Ingénieur motoriste – World Rally ChampionshipGuillaume Chamot et Dani Sordo

D'où vous vient votre passion du rallye ?

Né d'un papa garagiste, je suis passionné de sport automobile depuis tout petit. D'abord une opportunité professionnelle, le WRC est maintenant devenu plus que mon métier mais aussi ma passion. J'ai découvert le mondial dans mon travail et je suis maintenant complètement passionné par ce championnat.

 

Jusqu’où êtes-vous allé grâce à votre métier ?

En Australie - Coffs Harbour

 

Prenez-vous le temps de visiter les alentours lors de vos déplacements professionnels ?

Oui j'essaie le plus possible, ce n'est évidemment pas facile car le temps sur place est bien souvent compté mais en refaisant chaque année la boucle du mondial, on visite petit à petit, morceau par morceau les magnifiques alentours qui bordent nos déplacements.

 

La plus belle région du monde que vous avez découverte grâce au rallye ?

Le Mexique et plus précisément la région du Rallye Guanajuato. Le climat est parfait, les paysages sont magnifiques, les gens sont passionnés par le Rallye et tout ça laisse des souvenirs inoubliables.

 


 

Julien Courtier - Photographe de rallye

Photographe armé de son canon, coordonnant l'alchimie entre le rallye et la photo.
Le suivre sur Facebook

Julien Courtier - photographeLes massifs des Hautes-Alpes - Julien Courtier

D’où vous vient votre passion du rallye ?

J’ai l’impression de l’avoir depuis ma naissance. Si ce n’est pas dans les gènes, j’ai certainement été mordu lorsque j’étais tout gamin et que mon père m’emmenait au bord des spéciales, que ce soit sur le célèbre tracé du Monte-Carlo ou bien sur les petits régionaux du coin. L’ambiance, les odeurs et les sensations procurées par les passages m’ont très certainement fait rêver et ce sont encore des sensations que je retrouve aujourd’hui sur certains rallyes.

Par la suite, en 2004, mon père a commencé à rouler en Championnat de France Terre avec une 206 RC. A partir de là, ma passion pour ce sport n’a cessé de grandir, j’ai trouvé un bon ami aussi passionné que moi et nous avons enchaîné, les rallyes les uns après les autres.

A partir de 2008, j’ai commencé à allier la photographie avec le rallye. La photographie de rallye est devenue rapidement une activité régulière pour mes weekends.

 

Racontez-nous votre cliché préféré dans votre carrière de photographe amateur de rallye ?

Ce cliché de Dani Sordo au rallye du Portugal 2015 me tient particulièrement à cœur. Non pas pour la lumière, le point de vue ou l’action retranscrite, mais simplement pour le souvenir que m’évoque ce cliché.

Venus en aide à Elfyn Evans et son co-pilote Daniel Barritt garés sur le côté, mon père et moi avons dû faire face à l’agressivité des WRC suivantes en essayant tant bien que mal de les ralentir juste avant. Au moment de cette image, le co-pilote nous avait relayé pour faire ralentir, j’ai pu en profiter pour prendre Dani Sordo et sa Hyundai, totalement en vrac au niveau de la Ford, balayant par la même occasion une bonne couche de terre sur mon père. Heureusement qu’il était « ralenti »…

 

Julien Courtier - photographeRallye du Portugal 2015 - Julien Courtier

 

La plus belle région du monde que vous avez découverte grâce au rallye ?

Je n’ai pas encore eu l’occasion de partir très loin. Les paysages du rallye de Sardaigne restent tout de même parmi les plus jolis.

 

Le rallye du bout du monde auquel vous voudriez assister ?

La Nouvelle-Zélande sans hésiter. Si un jour il se retrouve à nouveau dans le calendrier WRC, c’est certainement le rallye à voir. Les paysages et les chemins y sont extraordinaires !

 


 

Bastien Coste - Spectateur de rallye automobile

Fervent spectateur des épreuves situées en Rhone-Alpes avec une quinzaine de rallyes par an, mais également à l'affut d'opportunités qui lui sont offertes pour découvrir de nouveaux rallyes et potentiellement de nouveaux paysages !

Bastien coste - spectateur rallyeBastien Coste et Jean Ragnotti

D’où vous vient votre passion du rallye ?

Enfant, mes parents m’emmenaient chaque année au parc d’assistance du Monté-Carlo  à Valence. Faut dire que l’on habitait à 15 minutes à pieds !

Mais le réel déclic a eu lieu en 2010 quand j’ai assisté à un « petit » rallye tout proche de chez moi (le rallye régional de Mauves-Plats aujourd’hui devenu celui des Collines Ardéchoises). Ce Samedi 2 Octobre 2010, sous un beau soleil, aux bruits des moteurs vrombissants et l’habileté des pilotes, je me suis tout simplement R-É-G-A-L-É !

Dans le même temps, j’ai rencontré un excellent ami, également passionné de rallye, avec qui j’ai assisté à la majorité des 130 rallyes effectués ces 7 dernières années en tant que spectateur (en attendant de passer derrière le cerceau ...)

 

Jusqu’où êtes-vous allé pour assister à un rallye ?

En 2013, j’ai assisté au rallye d’Espagne, organisé autour de Salou. Ce déplacement décidé à la dernière minute avec deux collègues reste un excellent souvenir. Pour l’anecdote, le dernier jour, mes acolytes photographes m’ont fait lever à 3 heures du matin pour arriver avant tout le monde sur l’épreuve chronométrée et avoir le meilleur spot ! Autant dire que nous n’avons pas eu le temps d’apprécier l’ambiance festive de la ville ...

 

La plus belle région que vous avez découverte grâce au rallye ?

Des montagnes jurassiennes aux cotes littorales varoises, en passant par les vignes du Beaujolais et les plaines bourguignonnes, le rallye m’a permis d’observer une belle diversité de paysages.

Malgré une grosse pensée pour ma magnifique Ardèche natale, je choisirais sans hésitation la région PACA pour le soleil et la mer ! S’endormir avec une vue comme celle-ci me laissera toujours rêveur ...

 

Le rallye du bout du monde auquel vous voudriez assister ?

Bien que le rallye ne soit plus organisé depuis 2012, le rallye de Nouvelle-Zélande me laisse de somptueuses images en tête. Dans le même hémisphère, le rallye d’Australie ne serait pas non plus pour me déplaire malgré sa faune pas toujours très accueillante ...

Mais si vous m’offrez un voyage pour le rallye d’Argentine ou du Mexique, ce n’est pas de refus non plus !


Bastien coste - spectateur rallyeRallye du var Sainte Maxime - Bastien Coste



Les Hiboux remercient chaleureusement ces quatre fans de rallye pour le temps qu'ils nous ont accordé. Bonne route à eux !




Suivez nous !

Le cailloux aux hiboux facebook Le cailloux aux hiboux twitter Le cailloux aux hiboux instagram

Dans la même catégorie

Vos coups de coeur

Coucher de soleil sur les Cinque Terre
Copenhague : le port
Oostvaadersplassen : cerf élaphe
Keukenhof
Riomaggiore

Inscription newsletter

Ne manquez aucune aventure des Hiboux,
inscrivez-vous à notre newsletter :


Un avis, une remarque, un mot doux ? Laissez votre empreinte !!











Le Caillou aux Hiboux 2017-07-11 21:17:39

Ces petits commentaires nous font énormément plaisir ! :)






Olivier coche 2017-07-11 21:08:34

Ces commentaires m'ont rappelé à quel point j'avais de la chance d'avoir fait de ma passion mon métier ! Merci pour cette piqûre de rappel






Aymard 2017-07-11 07:22:58

C est toujours sympa de parler de notre passion. Merci. Aymard Jérôme.






reynaud flavien 2017-07-10 09:39:23

au top joli article !






forestello jean pierre 2017-07-02 19:19:49

super sympa je partage




Le Caillou aux Hiboux 2017-07-03 17:54:08

Merci Jean-Pierre , votre commentaire fait chaud au cœur ! ;)